Vous avez dit INCI ?

Publié le : 11/12/2017 23:58:46
Catégories : La Mensuelle !

Nous avons tous déjà lu (ou tenté de lire) une étiquette de produit cosmétiques en nous demandant : « Mais pourquoi c’est marqué INCI ??? Ça veut dire QUOI d’abord « INCI » ?  Et c’est QUOI tous ces mots « Cymbopogon Martini Oil » ?? « Coco Cap-ry-late ?? »

Rassurez-vous, rien de bien compliqué (ou peut-être bien que si en fait L.o.L) :

Que signifie INCI ? c’est l’abréviation de International Nomenclature of Cosmetic Ingredients soit Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques en français. Elle a été conçue en 1973 par la Cosmetic, Toiletry and Fragrance Association (CTFA), une association américaine qui regroupe des fabricants de cosmétiques. 

 Oui et alors ? A quoi ça sert ??  Et bien la Règlementation Européenne des Cosmétiques impose dès 1999 aux fabricants de respecter cette nomenclature en affichant sur l’emballage de leurs produits, la liste complète des ingrédients selon un formalisme bien défini : dans l’ordre décroissant, de l’ingrédient présent en plus grande quantité suivi des autres et selon une dénomination unique imposée par cette Nomenclature.  Les Etats-Unis, Le Japon et le Canada appliquent ce règlement.

Exemple ?

Si un produit contient : 20% d’huile de macadamia ; 10 % d’huile de coco ; 50 % de beurre de karité ; 15 % d’huile essentielle de lavande fine ; 5 % de Vitamine E

Et bien la Nomenclature impose l’affichage suivant :

Ingrédients (INCI) : Butyrospermum parkii butter (= beurre de karité) ; Macadamia ternifolia seed oil (= huile de macadamia) ; Cocos nucifera Oil (= huile de coco) ; Lavandula angustifolia oil (= Huile essentielle de Lavande fine) ; Tocophérol (= Vitamine E).

  • Vous constaterez que l’ingrédient dont la proportion est la plus importante est en tête de liste suivi des autres dans l’ordre décroissant (si si je vous assure, jetez encore un œil     ) .
    • Cependant, la règlementation n’impose pas l’affichage du pourcentage de l’ingrédient  :
    • Particularité utile aux fabricants qui peuvent ainsi préserver le secret de leur formule (ceci-dit, sur dérogation, ils peuvent afficher un code à la place du nom de l’ingrédient voire même en demander le non affichage pour préserver une formule, pourvu qu’il ne s’agisse pas d’un ingrédient nocif pour la santé publique  -->  Humm mwouais, pas terrible ! Mais !! (il y a toujours un « mais » !).  Attention, cette dérogation ne peut être accordée pour un ingrédient identifié comme étant un allergène puisqu’il est nécessaire que le consommateur soit informé de sa présence dans la composition. Ouf !
    • De plus, les ingrédients dont la concentration est inférieure ou égale à 1% ainsi que les colorants peuvent être inscrits, sans ordre précis, après les ingrédients dont la concentration dépasse 1%. Ah bin bravo !!
  • Vous noterez également que les ingrédients ont été renommés selon la Nomenclature INCI.

·       Les extraits de plantes : doivent être inscrits en latin. Ex : Olea europaea fruit oil (Huile d'olive) ;

·       Les composants, additifs, molécules : seront inscrits en anglais. Ex : Xanthan gum (Gomme Xanthane) ;

·       Les colorants : sont codifiés par le « Colour Index » ou « CI » qui s'écrit CI puis un nombre à 5 chiffres. Ex : CI 17200 (Colorant rouge) ;

·       Les Ingrédients odorants, parfumants et aromatiques : sont à identifier par l’inscription des mots « parfum » ou « aroma ». Le terme « parfum » désigne souvent des parfums de synthèse, car lorsque les parfums sont extraits de plantes, généralement le fabricant précise directement l’huile essentielle d’origine. Ils peuvent être placés en fin de liste ou au point approprié dans la liste en ordre décroissant de concentration.

·       Les composants de produits cosmétiques contenant des nanoparticules doivent être inscrits sur la liste INCI avec la mention « nano ».

  • Avantages de cette liste INCI ?? 

o   Uniformiser les pratiques au plus grand nombre de pays et donc de fabricants ;                   

o   Informer ainsi le plus grand nombre de consommateurs sur ce que contiennent les produits cosmétiques et repérer plus aisément les allergènes.

En effet, ceux-ci font l’objet de restrictions règlementaires qui imposent leur affichage sur l’étiquette dès lors que leur proportion dépasse un certain seuil prédéfini par la règlementation et ce, même s’ils sont naturellement présents dans un ingrédient d’origine végétale, par exemple.
o   A lister obligatoirement si leur concentration est supérieure à 0.01% dans un produit avec rinçage (ex : un shampooing)
o   De même, si leur concentration est supérieure à 0.001 % dans un produit sans rinçage (ex : une crème de jour)

Il est donc plus facile de repérer un allergène sur un étiquetage puisque si le seuil est dépassé, il sera obligatoirement inscrit sur l’étiquette et ce en fin de liste car, bien que ce seuil soit dépassé, sa faible quantité le destinera à cette position.

Ex : Ici, vous pouvez lire le nom des allergènes en bout de liste

  • Inconvénients INCI :

Telle que rédigée, la liste des ingrédients est souvent incompréhensible pour la plupart des consommateurs, et ne permet pas de connaître les quantités exactes de chaque ingrédient, ni les origines des matières premières, et encore moins leurs modes de fabrication.

Comment améliorer sa compréhension et préparer au mieux ses achats ?

  •  Plusieurs sites internet tels que : http://www.observatoiredescosmetiques.com/ingredients ou http://www.zenziscope.net/, peuvent vous renseigner sur les ingrédients présents dans une composition et permettent ainsi de faciliter vos achats. Il suffit pour l’un de taper le nom de l’ingrédient afin que sa fiche d’informations apparaisse et pour l’autre, vous pouvez renseigner toute une liste d’ingrédients dans un espace prévu à cet effet et recueillir toutes les informations d’un coup. Mais il est vrai qu’une fois arrivé (é) en rayon, l’étiquette d’un produit sous les yeux …

Plus si facile à déchiffrer tout ça !!

  • Et bien ma foi, pour un besoin immédiat, vous pouvez au moins identifier rapidement les produits nocifs, règlementés ou controversés grâce à une appli mobile appelée Clean Beauty !! qui m’a été conseillée par « La Cosméteuse »  http://lacosmeteuse.blogspot.fr/ : Il suffit de scanner l’étiquette et comme par magie le(s) ingrédient(s) en question sont mis en lumière, les vilains !!!  Et il se trouve que la créatrice du blog anime des formations qui pourraient vous aider à déchiffrer ces étiquettes, améliorer vos connaissances en matière de règlementation mais aussi apprendre à formuler des produits cosmétiques bios. Et bien d’autres informations sont disponibles sur son blog !

  • Si vous préférez bouquiner, vous pouvez aussi vous procurer la 16ème édition des 5 volumes du « International Cosmetic Ingredient Dictionary & Handbook »  (Dictionnaire des ingrédients) édité par la CTFA  (Cosmetic, Toiletry and Fragrance Association ) au tarif de 1390 € (ou 695 € pour les membres de la Communauté de l’Anneau)  JE PLAI-SANTE !!!  Vous l’aurez compris…pour les membres de la CTFA.

Et depuis peu, une version en ligne existe sous le nom de : « w INCI » et est disponible sur le site : https://webdictionary.personalcarecouncil.org/jsp/Home.jsp  au tarif de 525 $ pour les membres de la CTFA, et 1250 $ pour le public.

Que dire de tout ça ?

Les règlements vont et viennent et font le bonheur des uns puis des autres ;

Aurions nous fait mieux ? Pas sur hein !?

L’important est de toujours pouvoir s’informer et que ces informations soient accessibles à tous ;

Chacun doit pouvoir être au courant de la composition des articles qu’il consomme et pour cela les règlementaires doivent continuer à encadrer les fabricants ;

Toute personne est ensuite libre de consommer ce qu’elle veut, mais en toute connaissance de cause.

Et voici que nous arrivons au bout !! Mais nous aurons l’occasion d’aborder d’autres sujets bientôt !!

Merci d’être passé par là 

Auteur : Priscillia Ludosky

 

Sources :

https://www.ecomundo.eu/fr/blog/allergenes-cosmetique-conformite

http://www.observatoiredescosmetiques.com/pro/actualite/lexique-cosmetique/allergenes-etiquetables-483

https://fr.wikipedia.org/wiki/International_Nomenclature_of_Cosmetic_Ingredients

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/cosmetiques/publicite-etiquetage-et-ingredients-cosmetiques.html

http://www.observatoiredescosmetiques.com/pro/actualite/lexique-cosmetique/personal-care-products-council-pcpc-55

https://www.encyclo-ecolo.com/INCI

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire